S’éloigner de la sentimentalité à la recherche de certains des plus grands hymnes de Marie

“En ce doux mois de mai, souviens-toi de moi”, avons-nous chanté (peut-être pas très doucement) à l’école et dans les processions, et je suis tout à fait d’accord pour avoir des moments spéciaux où nous soulignons Notre-Dame. La photographie date des années 1930, et le beau mec à droite au fond est mon beau-père, que …

S’éloigner de la sentimentalité à la recherche de certains des plus grands hymnes de Marie Read More »